Flyfire, un projet né dans la tête de Tristan SALAUN et concrétisé à l’occasion du Startup Weekend Toulon, entend bien révolutionner les salles de concerts et les stades.

 

Un projet innovant

Rappelez-vous, il y a quelques années, quand votre artiste préféré entamait une chanson un peu calme et limite romantique, une vague de briquets s’allumait pour créer un ensemble de lumière homogène. Depuis quelques années, les smartphones en mode “torche” ont remplacé les flammes, quitte à vider les quelques 3% de batterie restants.

 

Le projet de Tristan, Flyfire, veut aller de l’avant et penser au futur : “On souhaite proposer aux artistes un moyen d’expression en pilotant les mobiles des spectateurs, une sorte d’écran géant créé par la foule”. Animations lumineuses, changement de couleurs, scintillement de lumières, affichage d’images ou de logos… le champs d’action est large. Imaginez un peu, vous êtes au concert de U2, smartphone en main, et l’organisateur décide d’afficher une couleur rouge sur tous les écrans, puis de la faire clignoter, puis de passer à du vert, etc. Effet garanti !

 

“Le projet s’adresse tout particulièrement aux organisateurs d’événements tels que les festivals et concerts, mais également aux organisateurs sportifs, comme par exemple pour une animation en stade”. Bien sûr, l’efficacité du dispositif sera plus optimale en salle, en soirée ou de nuit.

 

Flyfire - light4events - Startup Weekend Toulon

Une première démonstration plus que convaincante

 

 

Une idée concrétisée grâce à un événement

L’idée trottait dans la tête de Tristan depuis déjà un certain temps. Après en avoir parlé autour de lui et avoir vu que l’idée plaisait, il a proposé ce projet lors du Startup Weekend Toulon, un événement où des équipes créent des startup en seulement 54 heures. C’est suite à ces trois jours de travail intense que ce qui n’était encore qu’une idée est devenu bien réel.

 

Le projet a, en effet ,raflé pas moins de trois prix sur six, soit la moitié, et pas des moindres : le Prix spécial du Crédit Mutuel, le Prix Optis et la 1ère place parmi les treize projets présentés au jury composé de professionnels. C’est ainsi que le projet a gagné une vidéo de présentation réalisée par l’agence toulonnaise BlackTwin, des séances de coaching avec OPTIMO Coaching, du coaching technique avec Providenz, un prêt de 7000 € sans intérêts auprès du Crédit Mutuel, un accompagnement sur la partie industrialisation grâce à OPTIS, etc.

 

Flyfire - light4events - Startup Weekend Toulon

Les heureux gagnants du Startup Weekend Toulon

 

Deux problématique de taille

“La partie business est un véritable enjeu, nous cherchons à nous faire connaître, à toucher les professionnels et à les convaincre d’utiliser cette solution” nous explique Tristan. “Il y a également une contrainte technique qui est de savoir comment synchroniser de très nombreux téléphones, comment proposer une solution d’interface simple pour les professionnels”.

Tristan souhaite également pousser le projet encore plus loin : “Nous aimerions proposer des animations plus évoluées, par exemple en utilisant le positionnement du public, savoir s’il est assis ou debout, savoir s’il est au fond de la salle ou dans la fosse…”.

 

Les prochaines étapes du projet

“En dehors du fait que nous allons réaliser un prototype plus avancé, nous espérons profiter de la Fête des Lumières de Lyon ce weekend pour essayer de nous faire un maximum de contacts professionnels, comme des organisateurs événementiels” nous confie Tristan qui semble avoir hâte d’y être.

 

Des entreprises déjà intéressées

L’un des sponsors du Startup Weekend Toulon, Pierre FROGET, a d’emblée été convaincu par le projet. “Il devait passer quelques heures au startup weekend et passer un bon weekend reposant, il y a finalement passé tout son samedi et une bonne partie du dimanche” en rigole Tristan.

 

Pierre FROGET avait d’ailleurs déjà organisé une fête de la musique à Lyon, avec notamment des projections de lumières sur la cathédrale de Lyon et plusieurs heures de scène.

 

Un projet à plusieurs

“Durant le Startup Weekend, nous étions quatre à travailler sur le projet. D’autres équipes étaient composées de douze personnes. Même si c’est à distance, nous continuons à travailler ensemble, nous avons d’ailleurs eu une conférence téléphonique avant-hier pour faire un point sur l’avancement du projet” déclare Tristan. “D’ailleurs, nous venons de choisir un nouveau nom, car Flyfire est déjà utilisé par une compagnie aérienne, le nouveau projet se nommera light4events”.

 

Flyfire - light4events - Startup Weekend Toulon

L’équipe projet lors du Startup Weekend Toulon

 

L’équipe de projet était composée de Christophe DESCLAUX (développeur), Anthony MOUGEOT (ingénieur produit, industrialisation) et Melvin PAZ (responsable événementiel recherche et développement). Elle a, en 54 heures, développé une application mobile pour Android ainsi qu’une application web compatible avec tous les téléphones, ainsi qu’un site internet : flyfire.net.

X