Nous vous en parlions il y a maintenant une semaine, ce weekend avait lieu le Startup Weekend à Toulon. Pour rappel, l’objectif était pour près de 80 jeunes de se réunir en groupes durant 54 heures dans le but de monter une entreprise (de type startup) en un temps record.

 

Startup Weekend Toulon

 

Plutôt que de simplement aller y passer une heure ou deux pour vous pondre un petit reportage vite fait bien fait, LeVarois s’est intégralement plongé dans cette expérience et ses coulisses afin de vous la faire vivre pleinement. Bon ok, nous n’avons pas subit le même traitement que les candidats qui dormaient sur place et qui sont restés 54 heures, mais en faisant le calcul, nous sommes quand même restés près de 24 heures sur place.

 

L’ambiance startup

Si vous êtes nutritionniste, merci de sauter le paragraphe dédié à la nourriture et à la boisson.

 

Tout d’abord, reprenons une définition du mot startup, donnée par Wikipedia : La start-up (ou jeune pousse) est une jeune entreprise à fort potentiel de croissance et qui fait la plupart du temps l’objet de levée de fonds. On parle également de start-up pour des entreprises en construction qui ne se sont pas encore lancées sur le marché commercial (ou seulement à titre expérimental). Elle est en phase plus ou moins longue de développement d’un produit, de test d’une idée, de validation d’une technologie ou d’un modèle économique.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

Les distractions : Une borne d’arcade sponsorisée par une célèbre marque de boissons énergisantes (oui ok, Redbull) permettait aux candidats de s’affronter à deux sur près de 2000 jeux. On en profite pour faire un coucou à Cindy, qui se fait appeler Cendrillon, à qui nous avons rappelé qui était le plus fort.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

La nourriture : Avouons qu’elle était plutôt… grasse. Le vendredi soir, les participants ont eu droit à des dizaines de boîtes de Domino’s pizza. Samedi midi, c’était pâtes, samedi soir burger, dimanche midi sandwichs Subway d’un mètre de long et dimanche soir la venue d’un traiteur. Le matin, c’était croissants et pains chocolat. En journée, les participants pouvaient compter sur les dizaines de paquets de bonbons et autres chocolats. Ha oui, et des fruits aussi.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

La boisson : Arrosez le tout de redbull à volonté, de Vitaminwater, de café, coca, eau…

 

Le sommeil : Comme nous venons de le voir, les candidats ne manquaient pas de nourriture ni de boisson. En revanche, la grande difficulté de cette expérience est qu’ils dorment plus ou moins 4 à 8 heures durant tout le weekend, ce qui donne lieu à des situations plutôt cocasses, chacun essayant de dormir quelques minutes là il peut. Une « zone dodo » avait même été créée pour l’occasion, mais parait-il d’après les témoignages qu’il n’est pas simple de dormir à quinze personnes dans la même pièce.

 

 

Toulon sur le podium mondial

Vous ne le saviez peut-être pas, mais c’est une véritable guerre mondiale virtuelle qui s’est jouée ce weekend.  Sur le réseau social Twitter, tous les participants étaient invités à poster un maximum de messages en utilisant les hashtags #swtln et #gsb2014. Le but : offrir une visibilité mondiale à la ville de Toulon, via un classement réalisé sur l’ensemble des villes organisatrices de Startup Weekend.

 

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

A l’heure où nous écrivons ces lignes, Toulon n’a vraiment pas de quoi rougir. La ville se place 1ère sur le classement Européen (derrière Lyon) et 2ème sur le classement mondial (derrière Gizeh en Egypte, et Lyon). Autant vous dire que la visibilité offerte par cette bataille offre un rayonnement international.

 

Pour cartonner dans le classement, l’équipe du Startup Weekend Toulon avait mis en place des stratagèmes diaboliques, comme par exemple le déblocage des sandwichs du dimanche midi uniquement à partir d’un certain seuil de messages (tweets) postés. Par ailleurs, des écrans affichaient en continu tous les messages postés avec des mots-clés, une manière amusante de faire passer quelques petits messages…

 

Des animations et conférences

Durant le weekend, afin de détendre l’atmosphère mais aussi pour apporter des conseils et une expérience supplémentaire aux candidats, plusieurs événements étaient organisés.

 

Conférence : Bien qu’il y en ai eu plusieurs, on vous citera celle de Nicolas CHANU, jeune entrepreneur, qui a créé il y a quelques années un site de tutoriaux vidéos, c’est à dire des vidéos d’explication pour par exemple retoucher une photo, apprendre à utiliser Excel, monter une vidéo… Le principe : des experts réalisent des vidéos d’explication, qui sont revendues sur le site de Nicolas, qui empoche au passage une commission à chaque vente. Et c’est un véritable succès, son site rassemble près de 47 000 vidéos, regardées au total plus de 9 millions de fois.

 

Le jeune chef d’entreprise ne manquera pas de souligner que désormais, il n’y a plus besoin d’aller à Paris pour créer une entreprise qui marche, Toulon en est maintenant largement capable, notamment grâce à ses nouvelles infrastructures.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

Jeux : Le samedi soir a été l’occasion pour les candidats de se relaxer au travers… d’une bataille de sumos. D’autres animations se sont déroulées : le défilé haute couture d’Audrey, l’une des organisatrices, l’installation le temps d’une soirée d’une boite à selfie (plus d’infos), un Pilou Pilou façon Startup Weekend…

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014 – Droits : LeVarois

 

Des projets ambitieux

Chaque groupe, treize au total, ont eu environ 48 heures pour travailler sur leur projet. Développement d’application, recherche d’un business plan, mise en ligne d’un site internet, création d’un logo… On peut dire qu’ils n’ont pas chômé.  Nous vous proposons un petit résumé de tous les projets présentés au jury :

– SCATCH : Recevez des coupons de réduction sur votre smartphone via l’application, ayant une durée très limitée dans le temps. On joue ici sur l’impulsion d’achat.

– BEATCONTROL : Équipés d’une smartwatch (montre connectée) affrontez vos amis via vos rythmes cardiaques. Faites-les stresser en stressant le moins possible.

– MERCI MARCEL : Profitez d’une route des sens (circuits) gratuite destinée à mettre en valeur les producteurs locaux, via un guide présent sur place.

– OPEN : Mise en relation entre commerçant et clients via une application gratuite. Elle vous permettra de savoir ce qu’il se passe autour de vous et les horaires d’ouverture.

– METTEW : Réservé (de préférence) aux célibataires, c’est un chat public + un chat privé anonymes au travers d’une application, vous discutez avec les gens autour de vous, dans le même bar.

– WELHOME : Destiné aux étudiants qui partent étudier à l’étranger ou pour ceux qui les accueillent, le site offre une mise en relation entre les deux parties, l’accueillant (ambassadeur) étant rémunéré.

– MA BAGUETTE : Permet de réserver votre pain en ligne, via une application, vous évitant les problèmes de monnaie, d’attente, de manque de temps et de rupture de stocks de votre boulangerie préférée.

– GURU MONITOR : Partage les ressources non utilisées des ordinateurs avec d’autres en ayant besoin, une sorte de cloud social permettant de réduire votre facture en revendant vos ressources.

– FAIRPLAY : Adeptes de l’infidélité, cette application smartphone vous permet de discuter avec votre amant/maitresse en toute discrétion : auto-destruction des messages, fausses notifications…

–  LIFEXTENDER : l’application vous permet de scanner vos aliments (via code barre) afin de connaître la toxicité du produit.

– DREAMCO: Trouvez votre ou vos colocataire(s) par critères d’affinité et évitez ainsi les déconvenues, le tout grâce à un site internet dans le style de « Meetic Affinity ».

– FLYFIRE : Rendez-vous à un événement sportif ou un concert, tous les smartphone du stade ou de la salle afficheront les mêmes images et mêmes couleurs, effet garantie.

– HOME : Les lumières, la musique et… vos sextoys sont connectés une box, vous changez l’ambiance et l’effet d’un coup de doigts.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014

 

Un bilan plus que satisfaisant 

Rappelons tout d’abord une chose essentielle : c’était la première édition du Startup Weekend à Toulon. Les premières fois sont souvent synonymes de défaillances, qu’elles soient techniques ou morales,  et de ratés. Ici, il n’en est rien. L’équipe d’organisation a géré l’événement du début à la fin sans jamais faillir. Elle avait pourtant une lourde tâche sur les épaules, elle s’en sort haut la main.

 

Startup Weekend Toulon 2014

Startup Weekend Toulon 2014

 

Du côté des candidats, bien sûr, il y a les prix gagnés par les projets :

– 1ère place : FLYFIRE

– 2ème place : DREAMCO

– 3ème place : METTEW

– Prix coup de coeur du jury : BEATCONTROL

– Prix du Crédit Mutuel : FLYFIRE

– Prix Optis : FLYFIRE

 

En dehors de ça, chacun des candidats que nous avons pu questionner à la fin de cette expérience nous répondra la même chose : c’est une expérience géniale et unique, très enrichissante, durant laquelle on apprend beaucoup de choses en très peu de temps. Chacun sera quand même content de repartir le dimanche soir pour retrouver son lit.

 

Pour la ville de Toulon, c’est une manière de montrer qu’elle peut désormais amplement défier les autres villes de France et pourquoi pas du monde en matière de technologies et de jeunes talents. Vivement l’année prochaine, la 2ème édition s’annonce exceptionnelle !

 

 

 

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=tAtiFx8LgSI[/youtube]

X