Seagale, marque de vêtements toulonnaise, a été créée l’an dernier, juste avant l’été. Le 1er produit a été vendu en mai 2014. Vous nous direz, quoi de plus normal avec un nom pareil.

 

Seagale, vêtements élégants et techniques à Toulon

 

Un vêtement lancé sur un coup de tête. Et un coup de gueule.

Comme nous le raconte Bertrand, l’un de ses fondateurs, la marque ne proposait à la base qu’un seul et unique produit. « Entre amis, nous étions des gros consommateurs de maillots de bain l’été. Gros consommateurs non pas parce que nous allions souvent à la piscine ou à la plage, mais parce que nous en étions rarement satisfaits, ce qui nous obligeait à en racheter de nouveaux régulièrement ». Voici donc la genèse de Seagale, un groupe d’amis insatisfaits qui se lancent sur un coup de tête.

 

« Nous n’avions pas de vision à long terme, c’était plutôt un test. Nous avons lancé un maillot, en 2 coloris, commandé à 800 pièces » ajoute Bertrand.

 

Seagale, vêtements élégants et techniques à Toulon

 

Les trois créateurs, Bertrand, Matthieu et Sophie, sont tous Varois et ont tous étudié ensemble, au Lycée du Coudon de La Garde. Chacun a un parcours bien différent et il est amusant de voir que les jeunes gens, près de 10 ans plus tard, se retrouvent pour créer ensemble leur marque de vêtements. Bertrand a passé 4 ans en Chine, à Shanghai, Matthieu a lui travaillé 4 ans en banque à Londres et Sophie a suivi des études sur Genève.

 

Budget communication ? Zéro.

À l’heure où les marques alignent des milliers et des millions pour faire apparaître leurs produits dans des publicités magazines, télévisées ou autres, Seagale se doit de communiquer efficacement avec quelques euros. Car oui, outre la recherche de matières et la création du modèle, le défi était d’autant plus grand que les jeunes gens n’avaient pas de budget communication et partaient donc de zéro.

 

Seagale, vêtements élégants et techniques à Toulon

 

Et lorsqu’on demande à Bertrand comment la marque a réussi le tour de force de se faire connaître auprès du grand public, il nous répond qu’elle a réussi à convaincre grâce aux réseaux sociaux et aux blogs qui l’ont véritablement propulsée : « De plus, les gens ont aimé le produit après l’avoir testé. Il n’y a pas meilleur façon de faire fonctionner le bouche à oreille » complète-t-il.

 

Il faut dire que le service après-vente est également imbattable en terme de réactivité et d’arrangement. « Un jour, un client a troué son tee-shirt et nous a écrit pour nous faire savoir qu’il était déçu. Nous lui en avons renvoyé un, gratuitement. Mais n’en parlez pas trop dans votre article, si chacun se met à faire pareil… (rires) ».

 

SEAGALE Video Clip 2014 from SEAGALE on Vimeo.

 

Mais ce n’est pas tout. La marque s’appuie largement sur le tissu local (sans mauvais jeu de mot), notamment pour illustrer ses visuels. Les clichés et vidéos ont tous été réalisées dans le coin, comme à la piscine du port-marchand de Toulon ou encore au Mont Faron.

 

De l’innovation à tous les étages

« Nos produits ont un tissu technique et innovant qui n’est pas celui des maillots de bain habituels. Avec, on peut faire du sport grâce au strech, il sèche très vite mais sa coupe permet également de le porter partout, notamment en ville » nous décrit fièrement Bertrand, produit en main. « C’est une matière légère qui mélange la laine et le polyester, elle ne garde pas les odeurs » ajoute-t-il. Pour l’anecdote, nous nous sommes d’ailleurs amusés à tendre le produit sous une colonne d’eau pour voir à quel point il y résistait. Le test est surprenant, l’eau ne fait que glisser sur le maillot de bain qui la retient si nous formons une poche avec.

 

Cette année, la marque revient avec plusieurs produits : boxers de bain, tee-shirts, débardeurs.. le tout en plusieurs couleurs. Bien sûr, les maillots de bain sont toujours de la partie et ont été déclinés en deux modèles en suivant les avis des clients de l’année précédente, comme par exemple la sortie d’un modèle en coupe plus longue.

 

Seagale (4)

 

L’innovation vient aussi du prix. « Cette année, nos produits sont moins chers car nous avons eu le temps de trouver un tissu qui est juste adapté à l’utilisation qu’on souhaite lui donner. L’an dernier, dans la précipitation, nous avions choisi un tissu super performant, trop peut-être » nous explique Bertrand qui souhaite être transparent avec ses clients. Choix des tissus, création de la coupe… les produits se veulent différents des autres.

 

Le prix, parlons-en. Durant cette période de soldes, vous trouverez tous les maillots de bain, y compris ceux avec boxer intégré, à moins de 100 €. Vous trouvez ça élevé ? Bertrand nous en donne la raison : ce sont les tissus de demain, ils sont encore peu utilisés, ce qui les rend donc plus chers que les autres. « Le produit est plus cher que les autres mais tu peux faire plus de choses avec, donc pas besoin d’en acheter plusieurs. Au delà du maillot de bain, c’est un concept global sur les vêtements. Ils sont intemporels et on peut les porter dans des circonstances variées ».

 

Des projets ambitieux pour le futur

D’ici quelques mois, après avoir chanté tout l’été, Seagale aimerait continuer toute l’année et ne semble pas parti pour se retrouver au dépourvu quand la bise viendra (quelle poésie). C’est ainsi que la marque espère s’attaquer à l’hiver (du sud hein, on ne parle pas de neige ici), pourquoi pas dès l’automne prochain, en sortant par exemple des pantalons.

 

La marque vient également d’ouvrir une boutique éphémère en juillet-août (65 rue du Turenne à Paris). Si vous allez passer un weekend à Paris cet été, vous savez ce qu’il vous reste à faire (on ne se moque pas de Paris-Plage). C’est une première pour la marque car elle n’avait jusque là jamais proposé d’essayages.

 

Seagale, vêtements élégants et techniques à Toulon

 

Et pour retrouver l’ensemble des produits de la collection, rendez-vous uniquement sur la boutique en ligne www.seagale.fr. « T’essayes tranquillement à la maison, les frais de port et de retour sont gratuits, tout comme l’échange ».

 

Seagale (2)

 

Plus d’infos

– Site : www.seagale.fr

– Téléphone : 04 83 24 43 95

– Mail : contact@seagale.fr

– Facebook : facebook.com/seagaleshort

– Twitter : twitter.com/seagale_