Elie Semoun est ce soir à Sanary, LeVarois l’a rencontré. Interview.

François Viette - Droits : LeVaroisElie Semoun – Droits : LeVarois

Ce vendredi soir, Elie Semoun sera en One Man Show au Théâtre Galli, à Sanary. L’occasion de lui poser quelques questions sur ses projets actuels et futurs, mais aussi de lui reparler du film Ducobu, dans lequel un petit Varois, désormais un grand, jouait le rôle principal.

Elie Semoun Sanary spectacle interview

Elie Semoun – Droits : LeVarois

Quand on se penche sur la carrière d’Elie Semoun (comme dans le dernier spectacle « A partager« ), on constate l’apparition de nouveaux thèmes plus actuels, tels que le mariage homosexuel ou les djihadistes. A la lumière de l’actualité du moment on ne peut résister à poser la fameuse question : peut-on rire de tout ?

Elie Semoun est catégorique. « Je ne me mets aucune limite. C’est une obligation de faire rire les gens, l’humour peut faire réfléchir. Faire de l’humour sur l’actualité c’est un devoir de citoyen. On ne fait pas rire avec le bonheur, on fait rire avec des catastrophes. »

Elie Semoun Sanary spectacle interview

Elie Semoun – Droits : LeVarois

Avant d’être seul sur scène, l’humoriste a beaucoup travaillé à deux (lors des petites annonces ou du duo Elie et Dieudonné). « A deux on a moins le trac. Tout est multiplié ou divisé par 2, le plaisir et le trac. Mais quand tu es seul tu n’es jamais vraiment seul, tu as le public et tes personnages. »

Elie Semoun est un artiste complet. Acteur, humoriste, chanteur (deux albums et une première partie de Laurent Voulzy à l’Olympia)…  Concernant ses projets futurs, « je ne calcule rien, c’est selon les envies, j’aime bien varier les plaisirs. Quand on est artiste on a souvent plusieurs cordes à son arc. Pour l’instant je me consacre au spectacle bien qu’en ce moment le cinéma me manque, mais il n’y a pas de proposition intéressante ».

 

Alors, pourquoi ne pas rajouter une nouvelle corde en écrivant des pièces de théâtre ou des romans ?

 » Je sais écrire des sketchs, chansons ou poèmes, là où tout est concentré, mais des choses plus longues comme des films, des pièces de théâtre, ou des romans c’est plus compliqué. »

En attendant de nouveaux projets, Elie poursuit donc son spectacle, comme ce vendredi soir au Théâtre Galli de Sanary.

Elie Semoun Sanary spectacle interview

Elie Semoun – Droits : LeVarois

Dans le film « Les vacances de Ducobu », Elie Semoun joue le rôle de Gustave Latouche, maître de Ducobu.

« C’est assez jouissif de jouer un personnage très timide et en contrôle qui pète un câble. J’ai adoré l’école quand j’étais petit, ma mère était prof de français. Je me suis éloigné de la BD pour construire un personnage sous la coupe de sa mère, certainement puceau, qui a des comptes à régler avec Ducobu parce que lui-même était un Ducobu. Ce qui n’était pas mon cas. Mon humour plaisait aux profs » nous confiait l’humoriste.

Et pour les amoureux de Ducobu, une suite pour la télévision est en pourparlers. A suivre donc…

 

Et notre Ducobu local alors ?

François Viette était donc le héros de ce second volet. Aujourd’hui 4 années sont passées et notre petit Ducobu  a 17 ans à présent. Il nous avouait qu’il « aimerait bien continuer dans le cinéma ». Mais pour l’instant « l’objectif c’est le bac français« . Souhaitons à ce grand fan d’Elie Semoun la même réussite que son idole.

Elie Semoun Sanary spectacle interview

François Viette – Droits : LeVarois

Et le Six n’étoiles dans tout ça ?

Car oui, si j’ai pu interviewer Elie Semoun, c’est bien grâce au cinéma de Six-Fours, et c’était en août dernier. Salles confortables et petits tarifs (7,9 euros en plein tarif, mais plusieurs tarifs réduits : séances du matin à 4,5 euros, abonnements 10 places…), et surtout des avant-premières et soirées spéciales. Le mieux est encore de s’inscrire à leur newsletter, pour ne surtout rien manquer !

Elie Semoun Sanary spectacle interview

Elie Semoun – Droits : LeVarois

 

X