PORTRAIT : ClockTweets, la success story made in Var

« Programmez vos Tweets avec amour », tel est le slogan de ClockTweets, une jeune entreprise toulonnaise pleine d’avenir. Nous avons rencontré son fondateur.

 

ClockTweets, c’est quoi ?

Une plateforme, via un site internet, ClockTweets.com, dédié aux entreprises et professionnels, permettant de programmer des Tweets « avec amour », comme le dit son fondateur, Jonathan Noble. Les Tweets, ce sont simplement les messages postés sur le réseau social Twitter, limités à 140 caractères maximum. Ils peuvent contenir du texte, des photos et des vidéos. Ses utilisateurs : des blogueurs (plutôt professionnels), des TPE et PME, des grands groupes et des community managers.

 

Logo Clocktweets

 

En chiffres, ce sont déjà plus de 2,2 millions de Tweets postés par le biais de ClockTweets, par plus de 25 000 utilisateurs du service, dont plus de 400 grands groupes nationaux et internationaux ! L’outil compte parmi ses utilisateurs France Télévisions, le groupe Radio France, Culture Pub, Rires et Chansons, FNAC Spectacles, France Bleu ou encore TVT Innovation. Les abonnements (mensuels ou annuels) vont du gratuit au sur mesure.

 

Une success story à la Française

Son histoire ressemble aux success stories que nous avons l’habitude d’entendre outre Atlantique. Nous sommes en 2010, le jeune homme est encore au lycée, il n’a que 15 ans. Il possède un blog mais est confronté à un problème : comment publier des Tweets alors qu’il est en cours ? Il se tourne alors vers le réseau social Twitter en postant un message « Ça existe un logiciel/site pour publier des Tweets à une heure donnée ? ».

 

Tweet

 

Toutes les réponses sont négatives. Sauf une : un développeur lui propose de créer l’outil et de le lui offrir, ne souhaitant pas s’impliquer dans un projet. Très vite, Jonathan va se rendre compte qu’il va falloir un développeur à temps plein et va donc, comme à son habitude, poster sa petite annonce sur Twitter afin d’en trouver un. C’est un jeune homme de 14 ans qui va lui répondre positivement : « Quand on a 14 ou 15 ans, on s’en fiche un peu si ça échoue. Il n’y a pas tellement d’enjeux et pour être honnête, je n’avais pas du tout imaginé que ça se transformerait en startup par la suite. Au début, je souhaitais juste développer un outil personnel, pour moi. » nous affirme Jonathan.

 

Au bout d’un an, le développeur qui s’était proposé s’éloigne petit à petit du projet. Avec son aide et celle de son grand frère, les jeunes gens sortent la deuxième version de ClockTweets, cette fois plutôt tournée vers le grand public. Le développeur quittera le projet par manque de temps quelques temps plus tard. Durant ses années de 1ère et de Terminale, il va continuer seul à faire vivre le site une petite heure par jour. C’est en intégrant l’IUT de Saint-Raphaël, en DUT Métiers du Multimédia et de l’Internet (MMI) qu’il se rend compte qu’il est possible de transformer l’aventure en projet véritablement sérieux. Il fait ses études en alternance chez TUTO.COM, une entreprise toulonnaise de cours vidéo en ligne :

« Chez TUTO, je découvre la vie de startup et je me dis que c’est ça, ce que je veux faire ! »

 

Clocktweets - Jonathan Noble

 

« Quand j’ai commencé les études, j’étais plutôt parti pour faire un Bac +5. Vers la fin de mon DUT (2 ans), j’ai finalement pris la décision de les arrêter après en avoir parlé à mes parents. Mon père étant entrepreneur et mon frère ayant arrêté les études plus tôt que prévu, ma décision a rapidement été comprise. Je me rends compte aujourd’hui que j’ai bien fait de prendre le train en marche, quelques années plus tard l’outil aurait été dépassé » dit-il.

 

C’est dans une période de doute que Thibaud, son associé actuel et meilleur ami du frère de Jonathan, lui envoie un e-mail. Diplômé d’un Bac +5, il est complémentaire à Jonathan : lorsque ce dernier touche plutôt au webdesign, Thibaud programme.

 

Logo Clocktweet
Jonathan & Thibaud dans les locaux de ClockTweets

 

« Le véritable déclic, c’est lorsque nous avons rencontré l’ex-PDG de Twitter, Olivier GONZALEZ il y a un peu plus d’un an. Il nous a dit foncez, j’adore le projet. Il nous soutient encore aujourd’hui, on l’a régulièrement au téléphone. TUTO a également accepté de manière amicale de nous héberger dans ses bureaux, on s’y trouve d’ailleurs toujours aujourd’hui. C’est énorme car Nicolas CHAUNU, le créateur de TUTO.COM, est souvent présent et on a juste à se tourner vers lui lorsqu’on a une question » explique Jonathan.

 

Le coup d’Accélérateur

La jeune entreprise vient de terminer sa saison à l’Accélérateur by TVT Innovation, un programme d’accompagnement musclé destiné à faire émerger les startups. Alors que leur entreprise était officiellement lancée en août 2015, l’Accélérateur débutait en septembre de la même année, soit 2 mois plus tard, leur offrant un timing parfait.

 

Ce qui a poussé les jeunes gens, ce sont les contreparties offertes par ce programme : une enveloppe dédiée, un peu de communication, le challenge de passer devant un jury et face à d’autres startups. « On sortait tout juste des études et donc on s’est rapidement remis en question. On avait discuté, auparavant et totalement par hasard, avec celle qui serait notre future mentor, sans qu’on ne le sache : Mathilde Le Rouzic. Je la connaissais depuis quelques années et c’est elle qui nous a conseillés de rejoindre l’accélérateur » nous détaille-t-il. À ce moment-là, les deux jeunes gens ont encore beaucoup de points à améliorer pour arriver à un projet abouti, mais leur présentation face au jury de l’accélérateur fait bonne impression, et donne suite à des retours positifs.

 

Participer à l’Accélérateur by TVT Innovation leur a permis de bénéficier de nombreux avantages. Outre le cadre très agréable d’un environnement de travail qui favorise la créativité et met des salles de réunion à disposition, l’Accélérateur, ce sont aussi des ateliers vraiment personnalisés qui répondent à coup sûr à leurs attentes.

« Les thèmes, les questions… C’est vraiment nous qui décidions de ce sur quoi nous avions besoin d’être aidés. Les ateliers collectifs étaient également très enrichissants. Ils nous permettaient de prendre le temps d’apprendre toutes ces tâches essentielles comme faire un business plan, par exemple. »

 

L’Accélérateur leur permet également de se créer un véritable réseau local et de nombreux contacts. « Le mentorat, c’est l’appui le plus plus important qui nous soit arrivé et qui nous apporte encore aujourd’hui. Nous avions un mentor d’exception en la personne de Mathilde. Elle nous a permis d’éviter de nombreuses erreurs en nous faisant profiter de son expérience. Elle est présente, prend le temps, nous aide aussi bien sur le plan stratégique que moral, quand parfois on doute de nous. Nous sommes encore jeunes et à certains moments, elle est aussi là pour nous remettre les idées en place, mais toujours de manière bienveillante. Elle fait un vrai job de mentor et c’est ce dont nous avions besoin. Nicolas de chez TUTO avait déjà rempli un peu ce rôle avant l’Accélérateur, ce qui nous avait également beaucoup aidés. » analyse l’entrepreneur.

 

 

Des ambitions désormais internationales

Le site, jusque là uniquement en français, sera d’ici les prochaines semaines disponible dans sa version anglaise. D’ici quelques mois, ce sera également à l’espagnol de débarquer.

 

Clocktweet
Kévin & Thibaud, le dernier venu de l’équipe, dans les locaux de ClockTweets

 

 

Lorsque nous demandons à Jonathan s’il espère internationaliser le site, il préfère rester prudent : « On se concentre d’abord sur notre marché local, la France, puis l’Europe. Le marché Américain est très complexe, il ne peut pas être pris à la légère. Attaquer un nouveau marché, c’est bien plus compliqué que simplement traduire le site en d’autres langues » nous explique, enjoué, le jeune homme.

Actuellement, le site est visité par des utilisateurs de près de 140 pays différents. Ses clients sont principalement Français, Belges et Néerlandais.

 

 

ClockTweets compte désormais trois membres dans son équipe, et promet encore de belles choses pour l’avenir.

 

Plus d’infos

– Site : www.ClockTweets.com

– Page Facebook : facebook.com/ClockTweets

– Twitter : @ClockTweets

Découvrez aussi
Université de Toulon
Université de Toulon : mes 4 solutions gratuites pour faire cours à distance