Tente et camping

Camping dans le Var : entre tente et mobil-home, mon choix est fait

Aaaaahhhh… les joies du camping ! Je pense que rares sont les gens qui n’en ont jamais fait ou qui n’y ont jamais goûté. A travers cet article, j’avais envie de revenir sur mes souvenirs de jeunesse, qui ont été marqués par ce mode d’hébergement. Il m’a aussi permis de constater que les pratiques avaient bien évoluées.  

Le camping de mon adolescence : tente ou mobil-home ? 🏕

Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous parler d’un souvenir d’enfance, alors que je n’habitais pas encore dans le Var. Un ami de mes parents venait d’acheter un gigantesque terrain du côté de Fréjus-Saint-Raphaël. Il avait décidé de faire plaisir à ses amis venus de partout en France, en leur permettant de camper sur son terrain. Petit bonus, il avait même fait installer quelques mobil-homes pour leur plus grand confort, sans bien sûr leur faire débourser quoi que ce soit.

Sauf que moi, à cette époque, j’étais encore ado. Seuls les parents avaient la chance de profiter d’un vrai mobil-home confortable, mais qui n’avait bien souvent qu’une seule chambre. Les miens avaient réussi à me convaincre avec une phrase toute bête : Ça te dit d’aller faire du camping dans le Var ?. Ben oui, ça me disait, même si je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

Bon, clairement ce n’était pas dans du camping 5 étoiles, et pourtant, j’en garde de très bons souvenirs. Nous étions pas mal de jeunes à camper et à profiter des joies de l’été dans un cadre assez privilégié, et les parents en profitaient tout autant.

Le drame de la tente 🥵

Outre le moindre bruit (craquement d’arbre, branche qui tombe…) autour de moi qui me faisait flipper (j’ai beaucoup, beaucoup d’imagination !), la tente avait surtout 2 gros inconvénients majeurs. 

Tout d’abord, en plein été, le soleil a tendance à se lever vers 06h00 du matin. Moi qui ai le sommeil léger, autant vous dire que mes journées commençaient tôt. Le 2ème point noir, c’est celui de la chaleur. Même en ayant mis la tente sous un arbre, les premiers rayons du soleil transformaient la tente en sauna. Je vous rappelle que je suis du Nord de la France : comprenez par là que j’ai du mal à tenir la chaleur. 

 

Et là… le miracle de la technologie. Depuis quelques années, j’ai vu que Décathlon avait sorti des tentes appelées « Fresh & Black ». Selon eux, ce nouveau tissu permet l’obscurité la plus totale, et une importante réduction de la chaleur. Je n’ai encore jamais testé, mais je sais que j’opterai plutôt pour ça si je dois être amené à refaire du camping (après réflexion je me dis que jamais plus je n’irai dans une tente, j’ai trop besoin d’une vraie chambre et d’une salle de bain), Je prendrai la tente quand vraiment je n’aurai pas besoin d’un logement fixe

Les campings dans le Var 🏖

Depuis, je n’ai pas encore remis les pieds dans un camping. Il est possible que j’y retourne un jour, car quand on voit maintenant la qualité des prestations proposées, on est loin du camping de mon adolescence. 

En terme de service, on trouve à présent facilement des piscines extérieures chauffées, des bars, restaurants, aires de jeux, l’accès à la connexion wifi (in-dis-pen-sable)… et je ne vous parle pas de la vue mer et parfois même l’accès direct à la plage

Par curiosité, je regardais en écrivant cet article du côté de Saint-Tropez (Gassin), et il est possible de choper un mobilhomme de 4/6 personnes, avec 2 chambres, une terrasse en bois et une climatisation, le tout pour…. moins de 300€, au mois de juin ! (Domaine de Verdagne). Bref, il y a de bonnes affaires à faire en ce moment, alors ne trainez pas !

Découvrez aussi
Santa Rosalia Toulon
Santa Rosalia, oubliez les clichés sur le Mexique, et ne gardez que le meilleur (à manger)