Les Halles de Six-fours : restaurant local, fait maison et écoresponsable pour épicuriens

Après les Halles de Toulon, les Halles de La Moutonne (La Crau), j’imagine que vous vous dites « Oh, on a maintenant les Halles de Six-Fours ?« . En quelque sorte. Si vous attendez des halles qu’elles vous permettent de manger local, frais et équilibré, vous êtes au bon endroit.

Pourtant, aujourd’hui, c’est bien d’un restaurant dont je vous parle. Et il s’appelle donc Les Halles, et se situe à Six-Fours-les-Plages. Ouvert il y a 5 ans, l’établissement se veut écoresponsable et surfe sur la douce vague de la slow food. Avant tout, pour essayer de le définir, je dirais qu’il a pour ambition de valoriser les produits locaux,. Ensuite, de respecter l’environnement, de favoriser les produits de manière éthique,. Pour résumer, de nous redonner le goût des bonnes choses.

Bref, pour la faire courte : j’ai craqué pour cette très bonne adresse, à prix accessible, et avec des valeurs.

Grâce à un couple, Eugénie et Pierre, on y mange et y découvre de bons petits plats équilibrés. Ils sont concoctés pour la majorité avec des produits du coin. Mais je ne me risquerai pas dans cet article à vous annoncer la carte. En effet, elle change très régulièrement, selon les arrivages et saisons. Avant tout, je peux vous dire qu’elle est assez courte, et que ça n’est pas plus mal. Par exemple, lorsque j’y suis allé pour la 1ère fois, vous pouviez déguster : de l’effiloché de porc confit au feu de bois, du filet de dorade sauvage, du filet de bœuf maturé. Ou encore du céleri-sotto.  Bref, 5 plats au total ! Mais aussi 3 entrées, ou encore 5 desserts.

Il faut souligner que la démarche est poussée jusqu’aux boissons. En effet, j’ai craqué pour une bière qui venait de Pépiole (je ne connaissais même pas, alors que c’est à Six-Fours !), et pour une limonade, elle aussi, locale. De plus, j’ y ai goûté un vin bio naturel.  Pour résumer, j’ai trouvé ça très original et super bon !

Mais, plus qu’un simple restaurant, Les Halles est avant tout une histoire de valeurs. En effet, son approche se veut écoresponsable : de la qualité dans les produits utilisés, un gaspillage réduit au quasi-néant, une empreinte écologique diminuée. Mais aussi des meubles et de la décoration chinés à droite à gauche, etc.

Les halles du Sud-Ouest sont un lieu de partage et de rencontres, c'est l'esprit qu'on souhaite insuffler à notre restaurant

Eugénie, propriétaire du restaurant Les Halles

Au début, l’objectif du couple était d’ouvrir un endroit dans lequel ils pourraient accueillir leurs clients « comme à la maison« . En somme, comme des amis avec qui ils partageraient un bon plat, certes, mais surtout un bon moment. Et pour ce faire, ils misent tout sur la convivialité et sur le choix des produits. Il faut souligner que sont les traditionnels marchés couverts du Sud-Ouest qui ont inspiré ce nom au couple de restaurateurs. « On aime beaucoup y aller pour y retrouver le poissonnier, le boucher, le maraîcher… « .

Gastronomie et bonne bouffe au feu de bois 🪵🔥, une table labellisée écotable

Alors qu’Eugénie et Pierre travaillaient tous deux en restauration (c’est d’ailleurs au cours d’une saison d’été qu’ils s’y rencontrent), c’est en janvier 2017 qu’ils ont décidé de créer leur propre restaurant. Premièrement, il faut trouver un local. Ainsi, ils craquent une pour ancienne pizzeria. Et sa particularité ? Une immense cheminée.

Grâce à elle, on peut cuisiner tous types de plats et elle inspirera Pierre dans ses recettes : viande grillée, viande confite, poissons et autres plats signatures. De plus, la nuit, vue de l’extérieur, les flammes dansantes ressemblent presque à un spectacle qui vous hypnotise.

Et quand je vous disais un peu plus haut qu’ils veuillent accueillir leurs clients « comme à la maison », je pèse mes mots. Car lorsqu’ils ont ouvert le restaurant, ils ont vidé leur appartement pour le décorer avec ce qui provenait de leur domicile. Parmi les babioles récupérées, quelques boules à neige qui prenaient la poussière. Désormais, les clients se sont pris au jeu, et sont nombreux à leur ramener des boules à neige de leurs voyages, qui ornent les étagères du restaurant. A présent, c’est devenu une sorte de jeu, preuve d’une véritable relation entre eux.

Alors, bien sûr, la crise du COVID n’a pas épargné les deux jeunes entrepreneurs. Et cette pause forcée leur a permis de prendre du recul sur leur travail au quotidien. « On passait de 12 heures de travail par jour à plus rien… ça nous a forcé à prendre du temps. Alors, on en a profité pour rencontrer de nouveaux fournisseurs, et devenir toujours plus responsable dans notre manière de consommer » me confie Eugénie. C’est d’ailleurs elle qui résume le mieux Les Halles. « On en apprend tous les jours, de par les rencontres et les expériences ».

En général, lorsqu’on est entrepreneur, le temps nous pousse parfois à se reposer sur ses acquis. Pierre et Eugénie, eux, ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, ils cherchent à s’améliorer constamment. « On devient de plus en plus exigeants sur nos produits, car on ne peut pas passer à côté. On peut être le meilleur cuisinier du monde, mais si le produit ne suit pas… » ajoute-t-elle.

En fait, le hasard des rencontres leur permet de trouver constamment de nouvelles petites pépites côté fournisseurs : via des clients, via les réseaux sociaux, etc. Cerise sur le gâteau : le restaurant rejoindra prochainement un prestigieux « club » : il sera labellisé écotable. Le seul restaurant du Var qui l’était jusqu’à présent, et je vous le recommande également, était celui du Zèbre Vert, à Bormes-les-Mimosas.

Restaurant Les Halles Six-Fours (83140) : poisson, viandes… 🐟🥩

Pour conclure, le restaurant Les Halles de Six-Fours peut accueillir une trentaine de couverts. L’été, et à l’arrivée des beaux jours, les clients peuvent profiter d’une agréable terrasse véranda ouverte. De plus, les Halles sont ouvertes tous les midis et soirs, du mardi au samedi,. Mais surtout durant toute l’année !

A savoir que pour les prix, le couple propose une formule « Plat + dessert » entre 15 et 20€ selon les produits. Finalement, une sorte de produit d’appel, qui permet aux gens de venir découvrir la cuisine de Pierre. Puis, ils reviendront plus tard à coup sûr pour goûter d’autres plats !

4.8/5 - (12 votes)