Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous le savez sûrement, j’enseigne depuis 3 ans à l’Université de Toulon, en tant que professeur vacataire. Depuis que j’ai commencé, tout se passe plutôt bien ! Enfin… se passait bien. L’Université de Toulon a, comme toutes les écoles de France, fermé ses portes pour une durée indéterminée, à cause du terrible Coid-19 (Coronavirus). Nous, professeurs, n’étions pas forcément préparés à donner nos cours à distance.

Il faut dire qu’en quelques jours, les annonces des autorités se sont multipliées : un premier cas positif détecté à l’Université de La Garde, la fermeture de cette dernière, l’interdiction de rassemblement de plus de 100 personnes, et maintenant l’interdiction formelle de sortir de son domicile, sauf en cas d’extrême nécessité. Personne n’était prêt, ni vous, ni moi. En tant que geek assumé, je me suis mis en quête d’un outil gratuit qui permettrait de continuer à assurer mes cours, à savoir : faire de la vidéoconférence, utiliser mon micro, accepter le partage d’écran pour faire défiler mes diapos, chatter à l’écrit pour permettre aux étudiants de me poser leurs questions, et qui ne nécessiterait pas forcément d’inscription. Ouais, bon, d’accord, j’ai des exigences particulièrement… exigeantes!  Et pourtant, j’ai réussi à trouver ! Vous trouverez ci-dessous mon TOP4,  avec les raisons pour lesquelles j’ai retenu ces solutions. Bien sûr, il vous faudra un ordinateur, si possible une bonne connexion internet, et un micro (voire une webcam). En temps normal, je vous aurais aussi conseillé de dénicher un lieu calme, comme un espace de coworking à Toulon, mais tous ont désormais fermé leurs portes pour un temps non établi. Cherchez donc un endroit isolé chez vous, pensez à vous refaire une beauté (au moins le haut du corps !) avant de lancer la visio et votre webcam, et lancez-vous !

01

8x8 Meetings, visio et partage d'écran gratuits

J’avais opté pour cette solution pour mon premier cours virtuel le mardi 17 mars, mais elle n’a que partiellement fonctionné. Côté audio, tout allait bien, mais mes étudiants ne voyaient qu’à moitié mes diapos défiler. Elle bénéficie pourtant de nombreux avantages : pour commencer, elle est totalement gratuite. Et quand je dis totalement, c’est que vous n’avez pas de limite de temps d’utilisation, de nombre de participants restreints à votre cours, etc. Ensuite, c’est qu’elle ne nécessite pas d’inscription, ni pour vous, ni pour les participants. Vous le verrez, il suffit de rentrer un “nom de salle de cours virtuelle ” , de le communiquer à vos étudiants, et c’est parti ! Enfin, elle est proposée en langue française, et s’en retrouve donc assez simple d’accès. Le dernier petit truc fun, c’est que vos étudiants (ou participants) auront même la possibilité de “lever la main” virtuellement, pour indiquer qu’ils souhaitent prendre la parole. Il faudra que je teste à nouveau cette solution, pour savoir si mon problème de Powerpoint est résolu. 

02

Zoom, l'outil parfait pour les cours en ligne ?

Zoom est un peu similaire à 8×8, sauf qu’il implique une inscription obligatoire. Il s’agit d’un outil un peu plus professionnel, dont l’interface est peut-être un peu moins jolie et moins évidente au premier abord, mais qui fonctionne réellement très bien. Les fonctionnalités sont plus riches et son interface en français facilite les choses. Visio via la webcam, partage d’écran, audio via le micro, etc.  Normalement, l’utilisation est limitée à 40 minutes par réunion. Toutefois, une des rares bonnes nouvelles du moment, c’est que Zoom a ouvert gratuitement sa visioconférence aux écoles françaises (ainsi qu’à 12 autres pays). J’ai donc effectué ce mardi 17 mars une demande auprès du site internet, pour que l’Université de Toulon (professeurs comme étudiants) puisse bénéficier d’un accès illimité au service. Croisons les doigts ! Je mettrai à jour cet article si ma demande aboutit.

03