Il y a moins de deux mois de cela, nous vous présentions le projet initié par l’association « Sans toit, et si c’était toi ».  (Pour ceux qui rêveraient de relire l’article, et on sait que vous êtes nombreux, c’est par ici !)

 

Flashback

Souvenez-vous. Myriam Picardel, présidente de l’association « Sans toit, si c’était toi? » décidait de se battre, avec comme armes couteaux, fourchettes et fouets. Rien de dangereux, rassurez-vous.

Elle souhaitait « simplement » cuisiner pour nos sans abri Varois. A force de persévérance et arguments elle avait su trouver des partenaires tels que Carrefour Mayol afin de récupérer les invendus, mais s’était heurtée à un problème de taille : comment cuisiner ces derniers, gracieusement obtenus, notamment auprès des enseignes de grande distribution, pour les redistribuer ensuite ? Dans un premier temps, les bénévoles rassemblés sous sa direction ont cuisiné chez eux, puis effectué les distributions dans les rues tous les mardis. Mais cela posait un problème de législation.

Food truck Sans toit et si c'était toi

Et puis… un défi un peu fou. Cuisiner au plus près des sans abri. L’idée du food truck était née.

 

Un foodtruck nommé désir

Une campagne de financement participatif lancée, et surtout l’énergie de toute une association ( « Salsa Solidarité ») venue apporter son aide à Myriam Picardel. Le 6 février dernier, une grande soirée solidarité était menée. Sur fond de musique latino, 700 personnes se déhanchaient pour la bonne cause. 8000 euros récoltés plus tard, le foodtruck devenait réalité en moins de temps qu’il n’en fallait pour y croire.

Quelques jours après cette soirée, le camion était déjà commandé par des bénévoles prêts à en découdre afin de transformer le camion à pizza nouvellement acquis, en un foodtruck fonctionnel. Un mois. C’est le temps qu’il aura fallu pour tout agencer, peindre… et là encore l’élan de solidarité fonctionne.

 

 

Une première sortie prévue le 12 avril

L’énergie de toute une armée de bénévoles sera donc bientôt récompensée. « Comme à la maison » (c’est le petit nom du foodtruck) entamera donc sa tournée le 12 avril. Ouvrez bien l’oeil, il se pourrait bien que vous le croisiez sur votre chemin. En espérant, naïvement, que bientôt la ronde n’ait plus à se faire…  Chez LeVarois on se plait, décidément, à croire en des histoires qui se terminent bien.